Frontière (la), espace de formation de l'identité nationale américaine. Comment reinterpréter la thèse de Turner un siècle après?

Frontière (la), espace de formation de l'identité nationale américaine. Comment reinterpréter la thèse de Turner un siècle après?
In : 
Hérodote : revue trimestrielle (where to find this periodical ?), no 72-73, janvier-juin 1994 (0338-487X)
Auteurs : 
Type de document : 
Article de revue
 - Description matérielle : 
p. 170-179.
Langue du document : 
français
Résumé

L'historien Frederick Jackson Turner affirmait à la fin du siècle dernier, que la frontière représentait les fondements de l'identité du peuple américain. Il démontre en effet, que la progressive appropriation d'une terre à conquérir au fur à un mesure de l'avancée vers l'ouest avait réussi à développer le tempe rament et l'identité américaine. Cette thèse de la frontière américaine peut aider les européens à penser l'espace et à inventer la forme que devrait revêtir cet espace spécifiquement européen et les lieux ou se constitueraient le ferment culturel et politique de la future Europe.

Sujets Archirès :