Religious conversion

Religious conversion
In : 
Architectural review (where to find this periodical ?), (2006, fev.) n° 1308 (0003-861X)
Type de document : 
Article de revue
 - Description matérielle : 
p. 65-67 : ill.
Langue du document : 
anglais
Résumé

La dernière phase dans l'évolution du monastère historique de Jerez date du 17è siècle et a été sa transformation en bureaux de la ville et des archives. En effet, ce monastère a endossé une succession de fonctions : hôpital, monastère, baraquements de guerre qui a fait de lui une architecture durable et adaptable tout au long de son histoire. Il ne représente pas une fragile relique du temps passé mais il incarne l'architecture qui survit aux changements d'époques, de sociétés et à tous les conflits. Cette nouvelle transformation induit une restauration de certaines parties existantes et une addition de nouvelles constructions, identifiables dès le premier abord par leur langage contemporain. Le plan original du monastère était orienté sur une grande cour centrale reliée à un cloître plus modeste : le cloître des Novices. Les deux cloîtres ont été absorbés par les constructions. Ils deviennent désormais espaces intérieurs : ils sont couverts et participent aux espaces d'exposition. Les nouveaux murs se distinguent de la maçonnerie existante par leur couleur blanche contrastant avec la teinte ocre de la pierre tout en conservant la rigueur monastique et la notion de sobriété dans l'architecture.

Concepteurs / architectes  :