Décosterd & Rahm

Décosterd & Rahm : le Musée de l'homme imaginaire
In : 
Art press (where to find this periodical ?), (2003,janv.)n°286 (0245-5676)
Auteurs : 
Type de document : 
Article de revue
 - Description matérielle : 
p. 46-50 : photogr. ; images de synthèse
Langue du document : 
français
Résumé

"Félicité par Jean Nouvel et Peter Zumthor, le pavillon suisse de la 8e Biennale d'architecture de Venise est loin de n'être qu'un cube blanc. Ni art minimal, ni architecture minimaliste, l'espace des Lausannois Jean-Gilles Décosterd et Philippe Rahm provoque ce que le neurologiste Jean-Didier Vincent nomme une architecture intérieure"". Reléguant l'ornement visuel au profit d'une interface physiologique, il s'ouvre au corps, aux interférences électromagnétiques, à la régulation hormonale, aux effets placebo ou à la synthèse des vitamines. Mais cette architecture n'implique-t-elle pas de refonder le séjour de l'homme sur la Terre ? "" (artpress)".

Concepteurs / architectes  :