Quartier Gare-Antigone // Ancienne usine EDF//GDF, rue du pont de Lattes, Montpellier

Quartier Gare-Antigone // Ancienne usine EDF//GDF, rue du pont de Lattes, Montpellier
Publié par  : 
Montpellier : Ecole nationale supérieure d'architecture de Montpellier , 2006
Type de document : 
PFE
 - Description matérielle : 
25 p. : ill. en coul., dess., plans, schémas, photogr. ; 21 x 30 cm
Langue du document : 
français
Résumé
Résumé : 

Reconversion d'une friche industrielle (ancienne usine à gaz EDF) dans un quartier proche du centre ville de Montpellier (sud-est) en tenant compte des nombreuses contraintes urbaines, en maintenant la population et en répondant aux nouvelles demandes des nouveaux occupants en matière de logements, d'activités et de mobilité (futur passage de la 2ème ligne de tramway). L'analyse urbaine a permis de définir le contexte et de proposer un découpage de la parcelle en 4 îlots. Quatre types de logements ont été définis : les îlots nord de type faubourg sont constitués de maisons individuelles et d'habitat intermédiaire ; les îlots sud d'habitat en bande et d'une tour. Leur position par rapport à l'espace public (rue, jardin, parc) fabrique le logement. Au nord, le décalage des volumes oriente les rues et limite les vis à vis. Au sud, les logements possèdent des terrasses ouvertes sur le jardin en creux. Le concept de la tour (11 niveaux) s'inscrit ici comme objet à la fois urbain, par rapport à sa position révélant la cassure du tramway, et à la fois architectural (signal). L'enveloppe en verre est doublée d'une façade de persiennes qui forme la peau de l'immeuble et permet à tous les espaces de vie de bénéficier de lumière naturelle.