Un horizon pour "souffler"

Un horizon pour "souffler"
Contributeur : 
Michel Maraval
Provenance : 
Montpellier
Publié par : 
Ecole nationale supérieure d'architecture de Montpellier , 2007
Cote ENSA : 
EA 16/07/2112
Langue : 
français
Format : 
pdf
Résumé
Entre la ville historique, dense, mais parfois saturée, et la ville périurbaine, étalée, diluée, apparaissent des zones mal définies, souvent des friches, qui sont porteuses de restructuration urbaine et d'habitats novateurs. Le site du Mas de Teste à Nîmes (2,60 ha), au nord-est de l'agglomération, avec forte dénivellation et comportant un bâtiment agricole, est proposé pour la réalisation d'un quartier d'habitat intermédiaire avec équipement. Le projet part des différentes lignes d'horizon pour créer une nouvelle topographie architecturale qui suit le dénivelé afin d'offrir un maximum de vues à chaque logement pour dialoguer avec cette zone boisée. La parcelle est restructurée par la requalification de l'avenue de Santa-Cruz, la création d'une artère centrale sud-nord et l'ouverture de 2 voies transversales suivant les courbes de niveau. Au sud, quartier du Mas de Mingue, l'espace public est agrandi et aménagé en place minérale. Au nord, le long de la nouvelle voierie, un centre de loisirs en liaison avec le parc et les équipements sportifs font la connexion avec les autres quartiers. 4 îlots se partagent 2 types d'habitat. Au sud, se placent les maisons individuelles accolées extensibles, constituées de modules qui jouent sur les niveaux pour donner des vues sur le bassin de rétention. Les petits collectifs, modules individuels superposés, occupent la partie haute du site et s'organisent autour d'une circulation centrale qui fait la liaison entre 2 blocs. Le module préfabriqué est une structure en acier galvanisé qui se déploie comme un accordéon dont la toiture accueille des panneaux solaires et des ouvertures. Sur les façades, ce matériau miroir permet une intégration au site en jouant avec les reflets de la garrigue. Cette conception suit différentes cibles HQE en respectant l'environnement par des économies d'énergie. Les zones piétonnes sont dissociées, reliant les différents logements entre eux et offrant aux habitants une réelle qualité de vie.
Bibliothèque : 
ENSA Montpellier
Corresponding paper document : access the resource