Dôme (the) of discovery

Dôme (the) of discovery
Dans : 
Architectural review (où trouver cette revue ?), vol.197, no 1175, janv.1995 (0003-861X)
Auteurs : 
Type de document : 
Article de revue
 - Description matérielle : 
p. 80-85 : photogr., plans ; coupes.
Langue du document : 
anglais
Notes, sommaires...

Dome-Of-Discovery

Résumé

La naissance et la mort du pavillon le plus spectaculaire sur le site du festival de Grande-Bretagne, à Londres en 1951 : c'était le plus grand dôme du monde à ce moment et une oeuvre technique remarquable; il fut malheureusement de Moli par des politiciens vindicatifs malgré protestations et tentatives pour le conserver, de même que la structure voisine, le skylon de Powell & Moya, un monument sans autre utilité que de loger un anémomètre au sommet de ses 300 pieds. Les fondations, soubassement, planchers du dôme étaient en béton, la toiture reposant sur une charpente métallique et recouverte de panneaux d'aluminium.

Concepteurs / architectes  :