De la densité habitante aux densités mouvantes

De la densité habitante aux densités mouvantes : l'hyperurbanité. Développement périphérique et mobilité
Dans : 
Annales de la recherche urbaine (où trouver cette revue ?), no 67, juin 1995 (0180-930X)
Auteurs : 
Type de document : 
Article de revue
 - Description matérielle : 
p. 5-14 : photo. ; plans
Langue du document : 
français
Notes, sommaires...

(Densités et espacements)

Résumé

Dans la ville occidentale du XIXème, espaces résidentiels et flux d'échanges se superposent au coeur des centres densément bâtis, accessibles et ouverts au monde. Avec l'essor des techniques de communication, l'urbanisation des métropoles postindustrielles croit a bonne distance des centres antérieurs et multiplie les occurrences de connexion entre les citadins. L'intensification et la dispersion spatio-temporelle des trafics consécutifs à la dédensification physique créent de nouvelles formes de sociabilité urbaine et intensifient la dramaturgie des co-présences.