Farbkonzepte und Farbskalen in der moderne

Farbkonzepte und Farbskalen in der moderne [Texte imprimé] = Colour concepts and colour scales in modernism

Lié à : 
Daidalos, no 51, mars 1994 (0721-4235)
Auteurs: 
Type de document :
Article de revue
- Description matérielle :
p. 66-77 : photogr.
Résumé

Analyse des différentes conceptions sur la couleur rencontrées parmi les architectes du mouvement moderne. Le mouvement de STIJL avec Theo van Doesbury adopte les théories du néo-plasticisme à savoir l'usage exclusif de l'angle droit et des trois couleurs primaires avec recours au noir, blanc ou gris en tant que non couleurs. Le Corbusier et sa "théorie dynamique" dans laquelle la couleur ne peut être utilisée comme élément décoratif, ni cacher les éléments de l'espace. Enfin certains comme Roth, Taut ou Sartoris, développent une théorie entre "néo-plasticisme" et "purisme" appliquée à l'échelle urbaine.

Concepteurs / architectes :