Saint-quay-Portrieux et Plérin, maisons

Saint-quay-Portrieux et Plérin, maisons [Texte imprimé] : une écriture géométrique

Lié à : 
Construction moderne, 1997, 2ème trimestre, no 91 (0010-6852)
Auteurs: 
Type de document :
Article de revue
- Description matérielle :
P. 22-25 : ill. ; plans.
Résumé

A Saint-quay-Portrieux comme à Plérin (cotes d'armor), le béton offre cette pureté qui fait l'unicité des oeuvres de Guervilly. Il s'agit la d'un architecte a part, d'un humaniste qui aime à lire dans le matériau l'empreinte de la main de l'homme. A Saint-quay-Portrieux, les logements individuels sont groupés autour d'un jardin collectif tandis qu'à Plérin, le plan plus simple aligne également des logements individuels dont les volumes s'emboitent avec simplicité. L'article comporte un entretien avec l'architecte.

Concepteurs / architectes :