Concevoir un collège aujourd'hui pour les élèves de demain

Concevoir un collège aujourd'hui pour les élèves de demain [Texte imprimé]

Publié par : 
MONTPELLIER : EA LANGUEDOC-ROUSSILLON , 2000
Type de document :
TPFE
- Description matérielle :
162 p. : ill. en coul., photogr., dess., schémas, plans, cartes, tabl. ; 21 x 30 cm
Notes
Notes: 

(Bibligraphie. Un dossier de 13 planches format A3 non numérotées présentant les plans, élévations et coupes du projet est annexé au mémoire.)

Résumé
Résumé: 

Le passage de l'école élémentaire au collège est souvent pour l'enfant une épreuve perturbante en raison du changement brutal d'échelle sociale et de mode d'enseignement qui lui sont imposés. L'éducation est un des grands enjeux de notre société et dans ce domaine si difficile le partenariat (enseignants, administratifs, parents d'élèves, élèves, collectivités territoriales, Etat, associations, concepteurs) peut enrichir les initiatives et en renforcer l'impact. Dans le cadre d'une opération pilote de sensibilisation à l'architecture, menée conjointement avec le CAUE de l'Hérault, l'école d'architecture Languedoc-Roussillon et le ministère de l'Education nationale, a émergé l'idée de faire participer les élèves à la réhabilitation de leur école. Le collège "Gérard Philippe" (600 élèves) à Montpellier, dans le quartier populaire de la Cité Mion, a été choisi pour élaborer ce projet. Un questionnaire destiné à toutes les catégories d'usagers et adapté en fonction de leur destination a permis d'élaborer un programme spécifique en fonction des besoins réels. Il en est ressorti que cette restructuration devait permettre l'appropriation des espaces et des lieux, mais aussi de développer le sentiment d'appartenance à une collectivité, et permettre l'installation d'un véritable dialogue en donnant la possibilité au bâtiment d'évoluer ou de s'adapter selon les besoins éducatifs et sociaux (vie de quartier). Le programme s'organise autour de 3 préoccupations majeures : l'insertion sociale et urbaine, l'organisation fonctionnelle et surtout le contrôle des ambiances et de l'environnement. Cette construction s'inscrit dans une démarche globale liée à la Haute Qualité Environnementale dont les cibles privilégiées sont : la gestion de l'énergie, le confort hygrothermique, le confort acoustique et le confort visuel.