Habitat évolutif

Habitat évolutif [Texte imprimé]

Publié par : 
MONTPELLIER : EA LANGUEDOC-ROUSSILLON , 2001
Type de document :
TPFE
- Description matérielle :
N. p. : ill., photogr., dess., plans, carte ; 19 x 19 cm
Notes
Notes: 

(Bibliographie. Un dossier de 8 planches format A3 non numérotées présentant les plans, élévations et coupes du projet est annexé au mémoire. Ces planches en lecture continue sont réunies ensemble en un grand dépliant de 29,7 cm sur 336 cm.)

Résumé
Résumé: 

Symbole de la modernité en architecture comme en urbanisme, les grands ensembles ont été conçus en référence aux théories fonctionnalistes. Ils suscitent de nombreux débats et cet héritage lourd de conséquence est difficile à gérer. Une réflexion de recomposition spatiale ne peut se soustraire à la politique d'attribution des logements et à la logique de la ville traditionnelle. Cela implique la compréhension des modes d'habiter, la compréhension de l'organisation du tissu qui les bordent. La vie urbaine a subi de grands changements depuis une trentaine d'années : transformations sociales et familiales, problèmes d'environnement et de sécurité. Cela amène une nouvelle proposition de requalification de l'habitat social et l'habitat évolutif peut être une réponse à ces différentes mutations. L'ensemble des logements de la Citadelle situé au Sud de la ville de Bagnols-sur-Cèze, construit par l'agence Candilis-Josic-Woods en 1960, apparaît comme un bon terrain d'expérimentation pour repenser l'habiter dans des espaces déjà construits et réhabilités de façon réfléchie. Le programme propose un projet avec accession à la propriété, regroupant un maximum d'avantages liés à l'habitat individuel (jardins, garages, caves, terrasses) et un accroissement de la surface habitable lié aux changements familiaux et économiques. On retrouve l'évolutivité à divers niveaux (macro et micro) qui gère l'adaptation de l'espace "habiter" par les diverses échelles reflétant la vie quotidienne.

Noms géographiques : 
Concepteurs / architectes :