Habiter et transformer l'espace bâti

Habiter et transformer l'espace bâti [Texte imprimé]

Publié par : 
Montpellier : Ecole d'architecture Languedoc-Roussillon , 2003
Type de document :
TPFE
- Description matérielle :
81 p. : ill. en coul., photogr., plans, coupes, élév., axonos ; 21 cm
Notes
Notes: 

(Bibliogr. Le mémoire est accompagné d'un dossier graphique de 6 planches non numérotées format A3 donnant les plans coupes et élévations du projet ainsi que diverses vues de la maquette. Il est également accompagné d'un CD-ROM contenant deux fichiers QuickTime : le premier intitulé "compréssé" est une vidéo présentation du site (5,27 minutes, 20 Mo);le second intitulé "rendudéfinitif" est une animation 3D (2,49 minutes, 565 Mo).)

Résumé
Résumé: 

Urbaniser des quartiers d'habitat, c'est travailler sur une démarche d'idée conceptuelle où l'on doit deviner une volonté d'organisation capable de faire du désordre urbain un générateur d'ordre potentiel. Comment penser aujourd'hui les relations entre les espaces urbains ? Quel est le statut des espaces de transition, à partir de l'évolution des relations entre intimité et urbanité ? C'est dans ce contexte et dans une démarche de contraintes maximales que cette problématique est développée. Cette étude propose de réaliser à Montpellier en périphérie Ouest (boulevard Berthelot) une intervention visant à dynamiser le quartier. Le site concerné (1000 m2) est constitué d'une friche industrielle en zone mixte peu dense allant du pavillonnaire aux immeubles collectifs, proche du centre ancien et des grands axes. L'identité du projet est de créer une nouvelle structure villageoise informelle (destruction des bâtis existants), constituée d'habitats, de places, d'une rue piétonnière et de venelles, le tout calqué sur le modèle méditerranéen. Cet ensemble composé d'édifices articulés autour d'espaces publics et privés, permet de développer les échanges entre habitants, donc de devenir un véritable lieu de vie.

Noms géographiques :