De la porte à l'accueil, ...de la sensibilisation à la conception

De la porte à l'accueil, ...de la sensibilisation à la conception [Texte imprimé] : établissement scolaire Bellevue à Alès

Publié par : 
Montpellier : Ecole d'architecture Languedoc-Roussillon , 2003
Type de document :
TPFE
- Description matérielle :
115 p. : + annexe, ill. en coul., photogr., plans, dess., graph., schémas ; 21 x 30 cm
Notes
Notes: 

(Un dossier de 4 planches format A3 non numérotées présentant les plans, élévations et coupes du projet accompagne le mémoire.)

Résumé
Résumé: 

Bellevue, établissement scolaire au Nord d'Alès fondé par une communauté religieuse, s'est installé sur la colline du quartier Chantilly en 1960 et agrandi en 1993. Située dans une zone résidentielle en bordure du centre historique, l'institution (actuellement 1200 élèves) connaît d'importants problèmes de desserte (rue étroite à l'échelle pavillonnaire). A la requête de la maîtrise d'ouvrage, pour résoudre les conflits typiques de la confrontation d'échelles et assurer un maximum de commodités aux différents utilisateurs (internes ou externes), des objectifs sont programmés : traiter les problèmes de l'accessibilité, de l'accueil et de l'image, relancer une nouvelle dynamique spatiale par un nouveau schéma directeur d'aménagement. Ces points seront étudiés après une analyse minutieuse et détaillée menée simultanément à une démarche participative. Celle-ci, véritable fil conducteur de la programmation et de la conception, va permettre de percevoir les attentes, les besoins et les exigences des usagers : les différents projets de la direction, les objectifs de la Mairie, les dessins des élèves et enseignants, les contraintes budgétaires de l'OGEC (gestion). Pour l'accueil 3 axes sont retenus : le sens (symbolique et émanation), la fonction (usage et pratique), la philosophie (notion de franchissement). Le projet urbain sera fondé sur les thèmes du partage et de la rencontre afin de favoriser la fusion des différentes populations (établissement public et privé et riverains) autour d'un équipement commun. L'extension au nord, se base sur un axe par rapport à un espace commun, la différentiation des flux, le phasage des travaux, l'adaptation au terrain (3 plateaux) et l'accessibilité pour tous. Le projet s'articule autour d'une progression verticale : assise tellurique (pierre en gabion), corps chaleureux (bois), galerie aérienne (verre), et d'une progression latérale : épine dorsale servie par un cheminement principal desservant un espace d'administration et de service.

Noms géographiques :