Architecture as relic and the construction of sanctity

Architecture as relic and the construction of sanctity [Texte imprimé] : the stones of the Holy Sepulchre

Lié à : 
Journal of the Society of Architectural Historians, 2003, mars, vol. 62, no. 1 (0037-9808)
Type de document :
Article de revue
- Description matérielle :
p. 4-23 : photos, plans, axono., ill.
Résumé

Le concept de caractère sacré de l'architecture est étudié à travers l'histoire de l'église du Saint Sépulcre à Jérusalem. Construite de 326 à 337, détruite en 1009, reconstruite, elle est agrandie en 1099 lors de la 1ère croisade. L'article analyse en détail la reconstruction entreprise par les croisés en particulier la réutilisation des matériaux, la copie d'anciennes sculptures, l'interaction des parties anciennes et nouvelles. Pour les croisés, les nouveaux modèles architecturaux semblent avoir eu moins d'importance que la vénérable antiquité du bâtiment.

Noms géographiques :