Celui qui tient le dessous a le dessus

Celui qui tient le dessous a le dessus : la forteresse du St-Gothard
Dans : 
Faces (où trouver cette revue ?), no 29, automne 1993 (0258-6800)
Auteurs : 
Type de document : 
Article de revue
 - Description matérielle : 
p. 12-17 : ill., coupes ; photogr. n & B.
Langue du document : 
français
Résumé

L'importance de l'espace souterrain, acquise depuis fort longtemps par les militaires a laissé la place à une forme d'utilisation de ce monde, à savoir l'enterrement de toute la structure active du défenseur afin de renforcer la protection. La construction de surface n'existe plus, le fort est totalement taille dans la masse rocheuse, le problème de la protection de l'ouvrage étant résolu; l'épaisseur et la cohésion naturelle de la roche surpassant de loin toute construction humaine. Les casernements et les couloirs sont profondément enfouis dans le sol, seules les coupoles blindées affleurent encore à la surface.