Hochhäuser

Hochhäuser [Texte imprimé] = Tours

Lié à : 
Archithese, (2003,mai/juin)n°3 (1010-4089)
Type de document :
Article de revue
- Description matérielle :
p. 2-68 : photogr., cartes ; maq.
Résumé

Dans ce dossier consacré aux tours on constate tout d'abord que, en dépit des difficultés économiques ou des problèmes liés à la sécurité, la symbolique attachée à ce type de bâtiment reste la plus forte et que l'on continue à en construire. Londres a vu s'élever depuis les années 60 toute une série de tours pour le moins hétérogènes et Berlin, qui n'avait pas d'obstacle à son extension, voit s'achever des réalisations qui sont autant des projets d'investisseurs que des symboles de pouvoir. A Francfort-sur-le-Main, les tours sont apparues très tôt après les destructions de la guerre, mais depuis les années 70 leur construction ne connaît plus de limites. A New York, c'est le projet de D. Libeskind qui a été retenu pour Ground Zero. Dans sa seconde partie ce numéro s'intéresse aux réalisations et au débat autour des tours en Suisse : Zurich, Zug, Bâle ou Neuchâtel, avec la réalisation exemplaire par l'agence Bauart de la tour OFS.

Mots-clefs: