Art minimal, architecture minimale ?

Art minimal, architecture minimale ? [Texte imprimé]

Publié par : 
Vaulx-en-Velin : Ecole d'Architecture de Lyon , 2002
Type de document :
TPFE
- Description matérielle :
110 p.
Notes
Notes: 

(Diplôme commun avec Alexandre Allemand. Bibliographie p.105)

Résumé
Résumé: 

"Le courant du Minimal Art a une définition, une existence légitimée par les groupements d'artistes fondateurs. En revanche, l'architecture minimale ne connaît aucune définition pertinente. Pourtant, les valeurs de l'architecture dite minimale"" et ses caractéristiques formelles offrent un apaisement de l'esprit propre à la méditation. Le projet se situe sur la rive gauche du Rhône, dans le 3ème arrondissement de Lyon, le long du boulevard Vivier Merle, axe structurant de la Part-Dieu. A proximité du principal pôle d'échanges multimodal de la ville, le site du projet bénéficie d'une accessibilité et d'une desserte excellentes et très attractives. Le projet propose un lieu original où le vide est la matière première. Composé rigoureusement et coupé de la ville oppressante, ce vide devient alors palpable. Ce projet s'articule autour d'une place à double niveaux et de sept édifices identiques. Trois d'entre eux renferment des logements d'isolement comme ceux des retraites en milieu religieux et invitent à la méditation. Les quatre autres proposent des logements et une artothèque permettant aux locataires de pouvoir emprunter une oeuvre et de s'en imprégner pendant plusieurs jours."" ".

Mots-clefs: