D'abriter à habiter, de la cabane au quartier

D'abriter à habiter, de la cabane au quartier [Texte imprimé]

Publié par : 
Vaulx-en-Velin : Ecole d'Architecture de Lyon , 2003
Type de document :
TPFE
- Description matérielle :
44 p.
Notes
Notes: 

(Bibliographie)

Résumé
Résumé: 

"La session 7 du concours EUROPAN proposait, cette année, de traiter de l'étalement, de l'éclatement, de la fragmentation urbaine"" des villes européennes sous le thème de ""Challenge suburbain, intensités et diversités résidentielles."" Ce TPFE tente d'apporter une réponse à la question ""de la ville dispersée et de la vitesse"" en la transformant en une ville durable, écologique et urbaine. L'intervention se situe dans l'ouest lausannois en Suisse : le quartier de Malley où la présence de plusieurs voies ferrées empêche actuellement les liaisons entre les différentes zones d'activité. Devant l'obstacle que représentent ces voies de chemin de fer, le projet, en s'appuyant sur l'analogie avec la course de haies, multiplie les obstacles, pose de nouvelles haies à franchir et crée ainsi l'unité : la course. Quatre franchissements de ces haies sont envisagés : - un franchissement direct par le biais d'une passerelle qui traverse le site et relie les différents équipements. - de manière visuelle avec une seconde passerelle interrompue. - de façon typologique par des éléments architecturaux qu'on retrouve dans les divers types d'habitation. - de manière expérimentale avec un parcours à travers l'espace public. Ce projet où les habitants sont au coeur de la réflexion propose aussi de créer dans chaque habitation, un espace ""en plus"" indépendant de tous les besoins vitaux du logement, qui permet une occupation (ou une non occupation) libre et flexible. et crée de nombreux jardins familiaux de taille, localisation et orientations diverses pour repondre aux demandes des divers utilisateurs.""".

Noms géographiques :