paysage urbain

paysage urbain [Texte imprimé] : les quais du port de Montréal

Publié par : 
Vaulx-en-Velin : Ecole d'Architecture de Lyon , 2003
Type de document :
TPFE
- Description matérielle :
[70 p.]
Résumé
Résumé: 

"Ce projet a pour but de découvrir"" le passé industriel du vieux port de Montréal. A un moment donné de la promenade, le tapis végétal qui recouvre 400 ans d'histoire franco-britannique est interrompu pour laisser apparaître les strates jusqu'alors invisibles. A la jonction de la rue piétonne J. Cartier et de la jetée, le sol se creuse et propose une diversité de parcours pour contraster avec l'immense dalle gazonné à huit mètres au-dessus de l'eau. Les anciennes configurations des quais, les murs de soutènement et les fondations des hangars et des silos deviennent apparents, montant ainsi le cadre d'un décor révélant les fondements de la modernité architecturale dont Le Corbusier illustre son manifeste ""vers une architecture"". Cette opération ne vient pas contester la brutalité du rapport à l'eau qui existe sur toute la longueur du port car elle est la conséquence d'une évolution industrielle qui crée l'identité du site. Le type d'intervention est urbain, à l'échelle du piéton coupant ainsi dans un aménagement dirigé par le gouvernement et de dimension territoriale. Dans ces ""nouveaux anciens espaces"" qui se rapprochent de l'eau, le programme n'impose pas des fonctions dirigistes mais induit des pratiques latentes. Ce sont des lieux de la représentation du comportement humain en dehors du domestique et du travail. Le temps vient modifier les espaces par les changements de saison et amplifie la différenciation entre les matériaux durables et éphémères.""".

Noms géographiques :