Un équipement dédié à l'exploration des arts numériques

Un équipement dédié à l'exploration des arts numériques [Texte imprimé] : site de Tour et Taxis à Bruxelles

Publié par : 
Vaulx-en-Velin : Ecole d'Architecture de Lyon , 2003
Type de document :
TPFE
- Description matérielle :
47 p.
Résumé
Résumé: 

Face aux mutations dues à une technologicité croissante de notre environnement, de nouveaux champs d'investigation émergent, liant arts et sciences et favorisant le développement d'une forme d'art appliqué qui explore la relation entre homme et machine. Mûs par des impératifs essentiellement économiques, les technologies et notre environnement s'uniformisent et perdent toute dimension sensible. Constatant la nécessité d'une réflexion sur l'usage quotidien du numérique, le projet propose l'implantation d'un équipement public entre le canal de Willbroek et le site de Tour et Taxis à Bruxelles. Les abords du canal se structurent en une succession de couches aux temporalités déphasées :le site deTour et Taxis figé dans un espace-temps de mémoire, le Quartier Nord soumis à un temps calculé et ordonné. Par ses activités, le bâtiment introduit une flexibilité dans les usages temporels de la zone. Alliant des fonctions d'exposition, de création et de logement, le programme multiplie les angles d'exploration via un art, une architecture et un design, il exploite et définit les applications numériques contemporaines. Un lien au canal est retrouvé en réinstaurant une urbanité à la zone, en dialoguant avec les façades historiques des bâtiments des douanes. La relation ville-port est renforçée, les berges du canal deviennent l'épine dorsale d'une revitalisation qui favorise l'interpénétration des activités préexistantes. Le développement axial évite la sectorisation, le canal ne constitue plus une limite entre centre et faubourgs. L'insertion d'espaces de diffusion le long de ce parcours en dilate l'échelle. L'espace public devient générateur d'architectures.

Noms géographiques :