Reconversion des usines Bailly à Villeurbanne

Reconversion des usines Bailly à Villeurbanne [Texte imprimé]

Publié par : 
Vaulx-en-Velin : Ecole d'Architecture de Lyon , 2003
Type de document :
TPFE
- Description matérielle :
52 p.
Notes
Notes: 

(Bibliographie)

Résumé
Résumé: 

Les usines Bailly occupent un îlot entier à proximité du quartier des Gratte-ciel au centre historique de Villeurbanne. C'est le seul bâtiment industriel à structures planchers champignons du début du XXème siècle dans la région lyonnaise. Le projet prévoit la valorisation du patrimoine industriel villeurbannais au travers de sa reconversion, tout en répondant aux besoins d'equipements de la ville. Il entre dans le cadre d'une réflexion globale sur la ville et le développement durable. Une mixité d'activités compose le nouvel ilôt, parmi lesquelles une cité d'artistes et d'artisans (ateliers et logements), des commerces, des bureaux et un tribunal d'instance. L'ensemble de ces fonctions trouve une cohésion au travers de l'aménagement d'un espace public au coeur de l'îlot reliant le quartier et le centre proche. La conservation de la cheminée, élément symbolique du passé industriel du site, ainsi que la reconversion de l'unité principale de production de l'usine en cité d'artistes et d'artisans permettent de conserver la mémoire du lieu. La prise en compte de la dimension environnementale du projet se traduit par l'utilisation passive de l'énergie solaire, la ventilation naturelle et la limitation de l'impact des bâtiments sur l'environnement (toitures végétalisées, limitation de l'imperméabilisation des sols, matériaux pérennes...).

Noms géographiques :