Création d'ateliers des métiers des arts de la mode

Création d'ateliers des métiers des arts de la mode [Texte imprimé]

Publié par : 
Montpellier : Ecole d'architecture Languedoc-Roussillon , 2004
Type de document :
TPFE
- Description matérielle :
28 + 24 p. : ill. en coul., photogr., pl. h. t. ; 30 cm
Notes
Notes: 

(Bibliogr. Un dossier de 35 planches format A3 non numérotées présentant les plans, élévations et coupes du projet accompagne le mémoire.)

Résumé
Résumé: 

A Millau, en Aveyron, la fabrication des gants remonte au haut moyen âge. Cependant, depuis 1960, les entreprises survivantes se battent durement pour perpétuer leur activité. Une des plus prestigieuses ganteries, la maison Lavabre-Cadet, qui travaille pour la haute couture vient de s'installer courant 2002 dans les bâtiments de l'ancienne sous-préfecture construits en 1820 (parcelle de 2735 m2) avec l'ambition de maintenir sa position de haut standing. L'objet de ce travail est double : étudier l'aménagement des nouveaux locaux et proposer des solutions d'adaptation cohérentes à l'évolution des activités. Les nouveaux espaces seront réorganisés suivant les fonctions de l'entreprise : création, coupe, couture, réception, expédition, administration. Les deux ailes du bâtiment rajoutées en 1950 vont être détruites pour rendre cohérente la bâtisse mais aussi pour répondre au besoin d'aménagement d'un lieu de présentation et de mise en valeur des produits. Un projet d'espace fermé à l'arrière dans le jardin a été imaginé. Cette architecture complémentaire (500 m2 au sol, 9 m de haut) contournera les deux côtés afin d'être visible depuis l'avenue. La forme de cet espace fermé et vitré (structure en fer) sera celle d'un forum adaptée aux besoins des manifestations tout en s'intégrant à l'enceinte du parc que dominent deux grands cèdres du Liban. La mise en valeur de l'eau qui se trouve au fond d'un puit et abreuve la végétation du parc se fera par l'installation d'un grand fût transparent (verre ou polycarbonate) d'environ 2 m de diamètre. Au niveau du rez-de-chaussée, le haut de la cave sera démoli et remplacé par un sol en verre. Un escalier hélicoïdal transparent contournera le fût pour joindre le niveau rez-de-chaussée et l'étage. Pour supporter la toiture légèrement courbée, des demi fermes (s'inspirant du premier pont en fer construit par Thomas Farnolls Pritchard en 1773) s'attacheront à la partie supérieure du fût et de l'escalier pour rayonner vers les poteaux.

Noms géographiques :