On en veut à la composition

On en veut à la composition [Texte imprimé]

Lié à : 
Matières, (2002)n°5 (1422-3449)
Auteurs: 
Type de document :
Article de revue
- Description matérielle :
p. 40-49 : ill. ; plans
Résumé

"Le terme de "" composition "" qui évoque la conception architecturale "" académique "" (caractérisée par la correspondance des parties au tout) n'est plus capable de caractériser les démarches modernes et contemporaines. Au XXe siècle, plusieurs bouleversements portent atteinte à cette notion : l'assemblage (combinaisons de fragments hétérogènes), l'agencement (montage/ découpage cinématographique, instabilité) et la formation de "" milieux "" (texture, tissu, réseau). Chacune de ces opérations est illustrée par un projet de bâtiment à plan carré : la bibliothèque de la Philips Exter par Louis Kahn (1965-1972), le Palais des congrès de Strasbourg par Le Corbusier (1964), le centre des congrès à Agadir par OMA-Rem Koolhaas (1990) et la médiathèque de Sendai par Toyo Ito (1997-2000).".