La maison de Pauline Jaricot retrouve sa vocation missionnaire

La maison de Pauline Jaricot retrouve sa vocation missionnaire [Texte imprimé]

Lié à : 
Le Moniteur des travaux publics et du bâtiment, (2004, 16 juil.)n° 5251 (0026-9700)
Type de document :
Article de revue
- Description matérielle :
p. 42-44 : photogr. en coul.
Résumé

La réhabilitation de cette maison du XVIe siècle vise à conserver un lieu de mémoire pour redécouvrir l'oeuvre sociale de Pauline Jaricot, qui avait acquis la maison, dite de la Bréda, et les terrains environnants pour en faire le centre de son oeuvre religieuse et missionnaire de la propagation de la Foi/Le Rosaire vivant. Ce futur "centre d'interprétation" destiné au grand public sera équipé de technologies interactives et fait l'objet d'une étude muséographique. La maison sera un lieu de prière à vocation diocésaine et à rayonnement national et international.

Noms géographiques : 
Concepteurs / architectes :