Cairn de Digne, un musée-paysage

Cairn de Digne, un musée-paysage [Texte imprimé] : histoire d'un lieu

Lié à : 
Connaissance des arts, (2004,oct.)n°620, P 108-113, ill. en coul., photogr. (0293-9274)
Type de document :
Article de revue
Résumé

Depuis 2000, le Cairn (Centre d'Art Informel de Recherche sur la Nature) de Digne parsème le territoire de la Réserve géologique de Haute-Provence d'oeuvres d'art qui font corps avec la nature. Un lieu unique dans lequel le paysage intègre pleinement la création contemporaine. Ainsi des artistes ont créé des oeuvres in situ : Andy Goldsworthy a réalisé des sculptures coniques éphémères dans le haut de la rivière le Bès ; Herman de Vries a implanté sur les ruines du bois sacré de Roche-Rousse un "Sanctuaire de la nature". Le secret de la réussite de ce Centre réside dans l'alchimie entre un site très fort et des oeuvres sensibles que s'approprient les habitants.

Concepteurs / architectes :