Un nouveau centre de tranfusion sanguine à Montpellier

Un nouveau centre de tranfusion sanguine à Montpellier [Texte imprimé]

Publié par : 
Montpellier : Ecole d'architecture Languedoc-Roussillon , 2004
Type de document :
TPFE
- Description matérielle :
88 p. : ill. en coul., photogr., cartes, schémas, plans, dess., élév., coupes ; 20 x 29 cm
Notes
Notes: 

(Bibliogr. Annexes. Un dossier de 6 planches format A3 numérotées présentant les plans, élévations et coupes du projet accompagne le mémoire.)

Résumé
Résumé: 

Un centre de transfusion sanguine est un bâtiment dont la logique, le fonctionnement et les impératifs ne sont pas simples à appréhender pour le non spécialiste qu'est l'architecte. Le centre de transfusion de Montpellier répond aux exigences réglementaires actuelles au prix de nombreuses incohérences dues à la vétusté des locaux et à l'évolution des techniques. Le programme consiste donc à réaliser un nouveau bâtiment dans le parc Euromédecine afin d'optimiser son fonctionnement et son évolution. Cette structure de 3300 m2 sur un seul niveau sera constituée de deux corps de bâtiment ayant chacun leurs fonctions propres. Le premier dédié au public sera accueillant et généreux, le deuxième occupé par le laboratoire et la logistique sera plus rigoureux dans sa conception. La morphologie du terrain est soulignée par un travail sur le socle des bâtiments dans l'ensemble du projet qui vient manifester de façon très simple la déclivité de celui-ci. Ce socle permet également d'avoir une lecture claire des zones accessibles ou non au public. Pour que la construction soit le plus flexible possible et pour faciliter les modifications ultérieures, le choix s'est porté sur le matériau acier avec bardages bois. A l'intérieur, la zone laboratoire est éclairée par un système de lanterneaux qui permet de conserver un niveau d'éclairement constant toute la journée. Ces derniers sont situés le long de grandes poutres-échelles qui libèrent l'espace au sol et permet ainsi une totale liberté d'agencement à l'intérieur. Entre ces poutres, la toiture se développe et vient supporter des passerelles techniques qui concentrent l'ensemble des fluides nécessaires au bon fonctionnement du laboratoire.

Noms géographiques :