Porte de Montréal

Porte de Montréal [Texte imprimé] : cité Trans-Art Montréal 2004

Publié par : 
Montpellier : Ecole d'architecture Languedoc-Roussillon , 2004
Type de document :
TPFE
- Description matérielle :
62 p. : ill. en coul., photogr., plans, schémas ; 21 x 42 cm
Notes
Notes: 

(Bibliogr. Un dossier de 6 planches format A3 numérotées présentant les plans d'aménagement accompagne le mémoire.)

Résumé
Résumé: 

Le Havre, zone géographique de Montréal au bord du St-Laurent, est le site fondateur de Montréal et du Canada dans son ensemble. Cette "cité", port et friches industrielles, qui a été le creuset de la révolution industrielle du pays, est aujourd'hui en requalification urbaine de par sa proximité avec le centre ville. Ce travail est un questionnement sur un nouvel aménagement qui propose de développer de nouvelles formes "d'habiter la ville". L'articulation générale de ce projet se fait autour de l'eau afin de remettre en contact une ville et son fleuve dans la continuité de la trame urbaine existante, tout en revalorisant son entrée de ville tournée vers le continent nord-américain. Le patrimoine historique industriel (silos) est revalorisé par une requalification de son activité (hôtel, centre culturel, logements) au milieu de parcs paysagers et de promenades reliés entre eux par une trame piétonne initiatrice de la typologie des bâtiments. Ces silos sont également mis en valeur par un jeu de perspectives permettant le lien visuel entre le centre ville de Montréal et le fleuve. La création de cette zone tampon est réalisée à l'aide d'une marina dans le cadre du projet pour rendre navigable le St-Laurent à cet endroit. L'un des principes de constitution du projet repose sur le découpage en plusieurs quartiers (identités culturelles telles que les proposait Le Corbusier) avec une centralité et des équipements mis en relation. Ce projet est aussi un enjeu considérable pour la ville puisqu'elle se dote d'équipements collectifs (centre de foire, casino, université, musée, pôle économique) nécessaires à son développement durable (démarche HQE). Enfin l'intervention propose une combinaison entre activités économiques, culturelles, récréotouristiques, dans un cadre urbain novateur respectueux du patrimoine.

Noms géographiques :