Urban dilemnas

Urban dilemnas
Dans : 
Architectural review (où trouver cette revue ?), (2005, mars) n° 1297 (0003-861X)
Type de document : 
Article de revue
 - Description matérielle : 
p. 58-71 : ill.
Langue du document : 
anglais
Résumé

Les dilemmes urbains dans les années 1980 : du rationnalisme allemand aux folies des grandeurs françaises en passant par la civilité catalane et l'urbanité norvégienne. En Allemagne, alors découpée en RDA et RFA, les architectes tentaient de nouvelles expériences sur la planification urbaine. Après de nombreuses recherches et tentatives, un organisme a été cré, IBA (internationales Bau Austellung) pour gérer le développement et la reconstruction urbaine. Le parti adopté a alors été le rationalisme. En Frane, à cette époque, le gouvernement a décidé de revitaliser Paris suite aux nombreux mouvements de renouvellement urbain en Europe. Le président, F. Miterrand, était déterminé à laisser sa marque sur la capitale : plusieurs projets grandioses ont été construits pour donner une image à la ville et l'établir au rang de ville moderne : la Bibliothèque nationale de Perrault, le Ministère des finances de Chemetov et l'Arche de la Défense de Otto Von Speckelsen. A Barcelone, le grand projet urbain était de transformer la ville pour lui permettre d'accueillir les jeux olympiques de 1992. Quelles qu'aient été les motivations, un courant de renouvellement urbain s'est repandu dans toute l'Europe.