Parcs d'activités économiques

Parcs d'activités économiques
Dans : 
Le Moniteur des travaux publics et du bâtiment (où trouver cette revue ?), 2005, avr., no spécial (0026-9700)
Type de document : 
Article de revue
 - Description matérielle : 
p. 87-99 : ill. et photogr.en coul., plans
Langue du document : 
français
Résumé

Une nouvelle génération de parcs d'activités se développe en entrées de ville, sur des conceptions plus urbaines et paysagères que les anciennes zones industrielles ou commerciales des années 70. Leur aménagement privilégie une intégration aux éléments existants du paysage (pentes, alignement d'arbres, écoulement des eaux pluviales...) tout en offrant une certaine densité construite : les entreprises réclament désormais la présence sur place de commerces, restaurants, terrains de sport, voire de cinémas et de crèches. Exemples de Lyon (parc technologique de la Porte-des-Alpes), Compiègne (le Bois-de-Plaisance), Mulhouse (parc d'activités de Collines), Saint-Etienne (site d'un ancien hopital psychiatrique reconverti en parc technologique), Belfort (zone d'activités de Fontaine).