La machine et le bibelot

La machine et le bibelot : visions savantes et populaires de la maison dans l'entre-deux guerres
Dans : 
Les Cahiers de la recherche architecturale et urbaine (où trouver cette revue ?), 2004, juil., no 15 (1296-4077)
Type de document : 
Article de revue
 - Description matérielle : 
p. 127-146 : ill., plans
Langue du document : 
français
Résumé

Le triomphe de la maison individuelle industrialisée dans la France des années cinquante (et après) trouve son origine dans l'entre-deux guerres. L'acceptation populaire de la modernisation, garante de confort, va de pair avec une reconnaissance savante de la modernité comme vocabulaire formel. Ce privilège accordé, par les architectes et leurs revues, au style international, se fait au détriment des divers régionalismes qui connaissent néanmoins une grande diffusion sur l'ensemble du territoire et sont censés porter les valeurs spécifiquement "françaises". La construction domestique devient ainsi le champ paradoxal d'une tradition préfabriquée