Le logement des chevaux aux XVIIe et XVIIIe siècles

Le logement des chevaux aux XVIIe et XVIIIe siècles : Paris, Maisons, Versailles et les reconmmandations des architectes au XVIIIe siècle
Dans : 
Livraisons d'histoire de l'architecture (où trouver cette revue ?), 2003, 2e semestre, no 6 (1960-5994)
Auteurs : 
Type de document : 
Article de revue
 - Description matérielle : 
P. 69-86 : plans, élèv., coupes
Langue du document : 
français
Résumé

L'architecte Tessin le Jeune fit exécuter des dessins des écuries des Tuileries, de Maisons et de Versailles en 1696. Profils et élévations permettent de connaître avec précision les dimensions de l'espace dévolu à chacun des animaux et le détail des installations intérieures : sol, dispositif de séparation, mangeoires, râteliers et lambris. L'aménagement des écuries royales des Tuileries et de Versailles tel qu'il se présente en 1696 correspond encore aux prescriptions de l'immense majorité des théoriciens du siècle des Lumières.