Une alternative au logement individuel à Genas

Une alternative au logement individuel à Genas : ca ne me suffit plus, Samsufy + ?
Publié par  : 
Vaulx-en-Velin : Ecole d'Architecture de lyon , 2004
Type de document : 
TPFE
 - Description matérielle : 
66 p.
Langue du document : 
français
Résumé
Résumé : 

"Le logement individuel est très plébiscité par les Français ; pourtant ce mode d'habiter est aujourd'hui peu compatible avec un développement durable de la ville, car il génère de nombreux dysfonctionnements tant à l'échelle de la parcelle qu'à l'échelle du territoire. Le projet propose une alternative au logement individuel à Genas, commune située en périphérie de l'agglomération lyonnaiseau paradis du pavillonnaire diffus"". La position du site, son intérêt paysager et patrimonial en font un lieu stratégique. Plutôt que de procéder à un nappage pavillonnaire sur l'ensemble du secteur, le projet propose de laisser une large place aux espaces naturels, en donnant des limites à l'urbanisation tout en créant un nombre plus important de logements. Les cheminements créés, piétons et automobiles, sont autant d'occasion de tisser des liens entre les différentes entités de la commune. La composition paysagère et les espaces publics mettant en valeur les qualités du site, ainsi que l'introduction d'un équipement à vocation culturelle, contribuent à créer un espace urbain mixte et vivant. La typologie de logement présenté qui pourrait être qualifier de ""Samsufy +"" en référence à Pierre Dufau et à son ouvrage ""Non à l'urbanisme"" valide les principes définis dans le plan d'aménagement. Cette typologie comprend cinq logements de surfaces différentes, du T2 au T4, et répond aux attentes actuelles diverses liées à l'évolution des modes de vie. Elle reprend certaines qualités de la maison individuelle : une hauteur et une échelle modeste, un espace privatif extérieur important et appropriable.""".