Une nouvelle articulation entre vieille ville et quartiers récents à Sainte-Maxime

Une nouvelle articulation entre vieille ville et quartiers récents à Sainte-Maxime
Publié par  : 
Vaulx-en-Velin : Ecole d'Architecture de Lyon , 2003
Type de document : 
TPFE
 - Description matérielle : 
51 p. : tableaux, cartes, illustrations (ville ; site et projet urbain)
Langue du document : 
français
Résumé
Résumé : 

Le site du projet urbain constitue le centre ville géographique de Sainte-Maxime, commune située sur la rive nord du golfe de Saint-Tropez. C'est un espace-coupure de passage, investi par des parkings et la barrière physique du bâtiment de la poste, entre différents quartiers : la vieille ville, les quartiers récents synonymes de l'extension de la ville, à partir des années 1950, et les quartiers résidentiels. Il n'assure que très mal la continuité paysagère et d'animation entre ces tissus urbains denses et plus lâches. Le projet a pour objectif de faire du site un espace fédérateur de ces quartiers, afin de lui redonner un statut digne de celui d'un centre-ville et d'entrée du coeur de la ville, depuis le bord de mer. Il se matérialise, à l'échelle du site, par l'apport de nombreux commerces et logements, la requalification de la Poste en termes de position géographique et de fonctionnement, et la liaison naturelle entre la colline et la mer. La nouvelle composition urbaine s'inspire du contexte, hiérarchise et offre des espaces publics et privés, cadres urbains des usages et pratiques quotidiens des habitants, et de découverte paysagère pour l'étranger. La nouvelle articulation des quartiers existants s'appuie alors sur les dimensions sociales, économiques et paysagères du centre-ville, dans le souci de la gestion des activités commerciales et des espaces de repos.