La "Transformée "

La "Transformée " : centre chorégraphique national en périphérie de Lyon, Rillieux-la-Pape
Publié par  : 
Vaulx-en-Velin : Ecole d'Architecture de Lyon , 2004
Type de document : 
TPFE
 - Description matérielle : 
50 p.
Langue du document : 
français
Résumé
Résumé : 

Dans notre société occidentale aujourd'hui, l'expérience de la danse contemporaine se réfère à un nouveau contexte. La compagnie Maguy Marin, par exemple, transgresse les habitudes et s'installe à Rillieux-La-Pape afin d'affirmer son engagement sur la société de consommation, les gestes du quotidien et la remise en cause de l'accès à la culture. Son ambition est d'ouvrir la danse à un large public et de rencontrer les spectateurs. Au sein d'une compagnie, le lieu de vie en groupe constitue le noyau du Centre Chorégraphique qui ouvre un mouvement partant de l'intérieur vers l'extérieur. Le foyer des artistes est un puits de lumière vertical unifiant les strates horizontales qui le composent : le foyer public, la bibliothèque, la salle de répétition, les studios, l'administration et les loges. Le projet, avec l'emploi de grilles et un jeu de transparences provoque des séries de transition pour emmener les spectateurs jusqu'à l'intérieur : - Les axes articulent la fluidité de l'extérieur (théätre de verdure) vers l'intérieur (salle de répétition). - Les grilles s'organisent autour du foyer des artistes et gèrent la circulation entre les volumes. - Les boîtes sensibles ( boîte à musique, danse, méditation...) s'agglomèrent aux grilles où la lumière naturelle traverse les parois en fonction de l'activité. - Les sas lient les grilles aux boîtes en filtrant les intrus et le bruit. La nuit, la lumière vient de l'intérieur et le bâtiment devient visible en profondeur. Les moindres détails internes animent alors la rue renforçant l'ouverture du centre chorégraphique avec l'extérieur.

Sujets Archirès :