De la soie au karaté

De la soie au karaté : reconversion d'une ancienne usine textile en pôle sportif
Publié par  : 
Vaulx-en-Velin : Ecole d'Architecture de Lyon , 2004
Type de document : 
TPFE
 - Description matérielle : 
96 p.
Langue du document : 
français
Résumé
Résumé : 

"La ligue du lyonnais de karaté souffre depuis plusieurs années de nomadisme dû à une carence de locaux pour ses compétitions, stages, formations et son siège.La cité TASE, situé dans le carré de soie, au coeur de grand projet urbain à vocation sport et loisirs, offre l'opportunité de développer un équipement sportif dédié au karaté dans le cadre de la reconversion d'une partie d'un bâtiment au passé industriel marqué. Le projet s'inscrit dans un contexte urbain actuel et répond avec son programme de 15500 m² au besoin régional de ce sport. Il se constitue d'une grande salle pouvant accueillir 2100 personnes et 5 aires de compétitions ; de deux ensembles de Dojo (salles d'entraînements) qui ont pour rôle de donner une identité au complexe, et de part leur architecture, de faire la promotion des arts martiaux ; la troisième partie, contenue dans l'aile ouest de l'ancienne usine abrite d'autres Dojo mais aussi des boutiques spécialisées, un restaurant, un cabinet médical, des salles de musculations, de fitness, hammam et sauna. Le concept architectural tente de redonner un élan de dynamisme à l'ancienne usine tout en conservant la mémoire industrielle du site et de faire co-habiter des bâtiments modernes avec un édifice ancien.".