Un lieu pour la séparation et le deuil

Un lieu pour la séparation et le deuil : un funérarium à Loyasse
Publié par  : 
Vaulx-en-Velin : Ecole d'Architecture de Lyon , 2004
Type de document : 
TPFE
 - Description matérielle : 
58 p.
Langue du document : 
français
Résumé
Résumé : 

"Les pratiques funéraires ont pour rôle d'assigner un lieu au mort, de prendre en charge les proches et de donner un cadre au deuil : le rituel, agissant autant sur la famille que sur la communauté. La laïcisation des pratiques funéraires en France, ainsi que l'émergence du recours à la crémation, pose de nouvelles questions, en particulier aux architectes. J'ai choisi d'implanter un projet de funérarium à Lyon, en contrebas du cimetière de Loyasse sur une parcelle végétale"", inutilisée. La situation urbaine de ce site et ses qualités paysagères en font un lieu privilégié de méditation sur les rapports ville et cimetière, sacré et profane, vie et mort.L'ensemble du projet est constitué d'une série de filtres menant progressivement de la ville au funérarium. En référence à la symbolique du sommeil et de l'eau, ces filtres prennent la forme de grandes lignes horizontales et parallèles dans le paysage : allées, murs, plantations, bassins... Seul le funérarium, conçu comme une grande pierre couchée s'inscrit avec une légère cassure au creux de la balme.Le parcours des vivants, à l'image du deuil, s'immisce à travers ces filtres, les traversant un à un comme autant d'étapes à franchir. Les interactions avec le parcours du défunt créent alors des lieux du souvenir. Depuis le bâtiment commercial marquant l'entrée, une rampe mène progressivement au site. Une allée longe un grand bassin. L'eau reflète le funérarium auquel on accède par un cheminement courbe. Protégé par une haie de bambous, le bassin de dispersion se découvre finalement après le columbarium.""".

Sujets Archirès :