Cidade da Baia, 3

Cidade da Baia, 3 : [Ville de la baie] infiltrations architecturales et paysagères : émergence d'un territoire insulaire et reconstruction du itu aigé
Publié par  : 
Clermont-Ferrand : Ecole d'Architecture de Clermont-Ferrand , 2005
Type de document : 
TPFE
 - Description matérielle : 
76 f. dont [21] f. de pl. et [4] f.
Langue du document : 
français
Résumé
Résumé : 

Salvador de Bahia est la première ville implantée au Brésil lors de la colonisation portugaise au XVIème siècle. Le centre historique est important, hétérogène, né d'influences européennes et nourri d'une histoire propre. A deux villes en contraste, la ville du coteau et la ville de la baie, se sont ajoutées celles du Noir et du Blanc, de la misère et de la richesse, de la tradition et de la modernité. Salvador souffre, comme toutes les villes en émergence, du contexte social décadent, marquant le paysage urbain par de grandes étendues de quartiers de favelas, en évolution constante, où résident actuellement plus de 70% de la population totale de la ville. D'un côté un passé valorisé, muséifié, exhibé, côtoyant de l'autre une situation de misère et de pauvreté. Nous avons choisi d'extraire un fragment urbain de chacun de ces deux tissus représentatifs pour mener notre étude. La ville historique est continuellement rattrapée et menacée par la précarité de la condition sociale actuelle, et les quartiers de favelas. Ainsi la sélection des deux sites a semblé comporter des enjeux fondamentaux concernant la problématique actuelle de la ville. L'étude se situe autour de deux grands thèmes qui sont le statut de ces fragments de ville dans l'agglomération actuelle et la proposition, à l'échelle de chacun de ces quartiers, d'une accroche paysagère et/ou urbaine aux tissus environnants.