Logements bioclimatiques à Sète. Bioclimatisme

Logements bioclimatiques à Sète. Bioclimatisme : Utopie ou Solution ?
Publié par  : 
Montpellier : Ecole d'architecture Languedoc-Roussillon , 2005
Type de document : 
TPFE
 - Description matérielle : 
58 +XIX p. : ill. en coul., photogr., ; 30 cm
Langue du document : 
français
Résumé
Résumé : 

Cette étude tente de démontrer qu'un projet de logements peut parfaitement s'adapter à une démarche à échelle urbaine. La ville portuaire de Sète située à proximité de la grande agglomération montpelliéraine a été choisie pour cette expérience à la fois pour sa particularité géographique (île entre étang et mer), pour son espace foncier restreint et son climat méditerranéen. Ce port à vocation économique et touristique possède de nombreuses friches portuaires (dues au déclin des activités commerciales et industrielles maritimes) qui sont les éléments essentiels d'un programme de réhabilitation pour la ville en vue de la création de nouveaux quartiers. "Cayenne", quartier en devenir, situé en entrée de ville et en bordure du canal marchand, est propice à un développement urbain du fait qu'il jouxte le centre ville, qu'il contient les réseaux de communication et qu'il possède déjà des équipements collectifs importants (clinique, collège, gare, théâtre). Le programme propose d'intervenir sur un îlot en particulier (3 au total) en respectant les principes du "schéma directeur 2010" mis en place par la municipalité pour un développement durable, une extension respectueuse du plan de déplacement et la création d'espaces verts autour de circuits piétonniers. La création d'un bâtiment d'habitations collectives type, d'une capacité de 30 appartements, conçus selon les principes bioclimatiques (échange naturel, ventilation, énergie solaire passive, matériaux simples), servira de modèle pour la construction dans les autres îlots. Le tissu urbain sétois sera conservé pour assurer un prolongement naturel des quartiers et l'aménagement paysager (création de parcs) répondra aux besoins d'occupation extérieure privative ou publique. Enfin, ce quartier sera conçu pour l'habitant, à son échelle, dans le respect de l'écologie et de l'urbain pour un rapport homme/nature en terme d'interdépendance.