Reconversion, les nouveaux usages civils des emprises militaires

Reconversion, les nouveaux usages civils des emprises militaires
Dans : 
Le Moniteur des travaux publics et du bâtiment (où trouver cette revue ?), (2005, 13 mai)n° 5294 (0026-9700)
Auteurs : 
Type de document : 
Article de revue
 - Description matérielle : 
p. 56-57 : ill. en coul.
Langue du document : 
français
Résumé

La professionnalisation de l'armée et la fin de la conscription ont laissé de nombreux sites militaires en friche. 27000 hectares seront cédés dans les années à venir aux collectivités locales. Ces cessions ne concernent pas seulement des bâtiments. Des ports comme la base de sous-marins de Lorient, des terrains d'aviation, des ateliers techniques, des entrepôts, des hôpitaux, des centres de télécommunication ou même des champs de tir. Trois exemples sont présentés dans ce numéro : un pôle commercial et de loisirs pour une clientèle jeune à Grenoble ; des logements en phase avec leur environnement à Dijon et la transformation de deux casernes qui ouvre la ville à l'ouest à Dinan.