Louis-Hippolyte Lebas (1782-1867) et l'histoire de l'art

Louis-Hippolyte Lebas (1782-1867) et l'histoire de l'art
Dans : 
Livraisons d'histoire de l'architecture (où trouver cette revue ?), 2005, 1er semestre, no 9 (1960-5994)
Auteurs : 
Type de document : 
Article de revue
 - Description matérielle : 
P. 113-126 : ill.
Langue du document : 
français
Résumé

Louis-Hippolyte Lebas a suivi le parcours typique de nombreux architectes du XIXe siècle : de grands maîtres, l'Italie, des chantiers officiels, l'Académie et, pour finir, une chaire à l'Ecole de beaux-arts. Son oeuvre construit, à la fois néo-classique et rationaliste, représenté par Notre-Dame-de-Lorette et la prison de la Petite-Roquette, dévoile un goût pour l'antique et son adaptation à la modernité. Son cours à l'Ecole des beaux-arts, dispensé de 1840 à 1863, constitue sa principale activité d'historien de l'art. Lebas veut enseigner l'histoire de l'architecture de tous les pays et de tous les temps, dans la lignée historiciste fondée par Winckelmann, et dans une recherche nuancée de la perfection classique proche de celle de Quatremère de Quincy

Concepteurs / architectes  :