National library, Singapore

National library, Singapore : Stack effect
Dans : 
Architectural review (où trouver cette revue ?), (2005, juill.) n° 1301 (0003-861X)
Type de document : 
Article de revue
 - Description matérielle : 
p. 70-73 : ill.
Langue du document : 
anglais
Résumé

Tout le travail de l'architecte Ken Yeang est basé sur la recherche d'une architecture respectant l'environnement. Ici, le projet pour la bibliothèque nationale de Singapour n'échappe pas à cette généralité. Le projet se situe sur un ilôt boisé du centre ville, près du célèbre hôtel Raffles. Au rez-de-chaussée, le bâtiment se surelève pour laisser l'espace public et la bibliothèque se confondre. L'architecte a ainsi aménagé une place reliant deux des axes majeurs de la ville, qui abritera par la suite les évènements culturels. Le projet se sépare en deux parties : un bloc orthogonal abritant la bibliothèque et en façade, devant ce bloc, un deuxième bâtiment plus organique et flexible abritant les activités publiques, multi-media, les jardins et terrasses ainsi que les salles de restauration. Les deux blocs sont reliés par un atrium central ouvert sur toute la hauteur du bâtiment qui articule les espaces entre eux. Contrairement à l'architecture rectiligne de ses jeunes compatriotes, Yeang a introduit sa géométrie organique et une interprétation poétique des idées écologiques actuelles dans son premier projet d'envergure.

Concepteurs / architectes  :