Mayaz

Mayaz : boulevard urbain de la frange littorale est de Saint-Denis de la Réunion
Publié par  : 
Montpellier : Ecole d'architecture Languedoc-Roussillon , 2005
Type de document : 
TPFE
 - Description matérielle : 
222 p. : ill. en coul., photogr., schémas, plans, coupes, dess. ; 21 x 30 cm
Langue du document : 
français
Résumé
Résumé : 

Le front de mer de la ville de Saint-Denis à la Réunion a connu autrefois un passé dynamique à travers son petit port "le Barachois" avec ses activités économiques et touristiques. De nos jours, la voie rapide de cette frange littorale située à l'est est devenu principalement un espace autoroutier atrophiant les espaces de vie attenants. Cette étude a pour ambition d'intervenir sur ce morceau de ville à fort potentiel de développement urbain et de proposer plusieurs interventions de valorisation. L'ouverture de la ville à la mer passe par la création d'un boulevard urbain constituant un maillage équilibré entre transit régional, dessertes locales, flux de la population et stationnement (carrefours à niveaux, allées de circulation distendues à sens unique, terre-plein central paysager et allées transversales piétonnes). Les espaces publics longitudinaux et transversaux aux lots urbains réhabilités sont recomposés pour redensifier et unifier le front de mer par la création de logements et de commerces à travers des bâtiments plats adaptés au climat et dont l'implantation valorise la relation avec la ville. Des éléments culturels existants (cimetière de l'Est) ou masqués (combat de coqs) sont revalorisés à travers un columbarium et un gallodrome et intégrés au terre-plein central auquel viennent s'ajouter des bars-belvédères. Le bord de mer est réaménagé : création d'un bouclier anti-houle d'épis/wharfs permettant la pêche et l'accès à la mer et des espaces paysagers adaptés aux embruns marins (jardin halophile). L'utilisation du matériau local, le basalte gris et noir, permet la mise en scène du sol unificateur des éléments du projet ; des modelés en terre structurent les espaces verts et contrebalancent les lignes droites du boulevard. Ce nouveau maillage entre ville et voierie propose une nouvelle agora et contribue à l'épanouissement des fonctions urbaines riveraines dans toutes ses composantes.