Quelle alternative au développement des lotissements pavillonnaires ? Réflexion sur la zone est de Mauguio

Quelle alternative au développement des lotissements pavillonnaires ? Réflexion sur la zone est de Mauguio
Publié par  : 
Montpellier : Ecole d'architecture Languedoc-Roussillon , 2005
Type de document : 
TPFE
 - Description matérielle : 
81 p. : ill. en coul., photogr., plans, schémas, dess. ; 21 x 30 cm
Langue du document : 
français
Résumé
Résumé : 

En France le logement semble le secteur le plus révélateur du processus de périurbanisation, proposant la juxtaposition d'une multitude de lotissements pavillonnaires fermés autant à leur voisin qu'à leur environnement à l'image de poches fragmentaires. Pourtant, malgré les faiblesses que ce mode d'habiter présente, c'est éventuellement par lui que pourrait évoluer le tissu urbain. Pour mener à bien cette réflexion, cette étude va se positionner dans un contexte réel ouvert à cet enjeu : la commune de Mauguio (10 km de Montpellier) et plus particulièrement une zone d'urbanisation à long terme (située à l'est, 60 ha de terres agricoles). En tenant compte des estimations de la ville en logements pour 2010 à 2015, il était judicieux d'entreprendre une simulation d'aménagement sur l'ensemble du site en intégrant à la fois l'aspect urbain et architectural. L'analyse du contexte permet de mettre en évidence des enjeux auxquels doit répondre le programme à différentes échelles : formes urbaines, densité, diversité, usages, équipements collectifs, inondabilité, rapport espace privés et espaces publics et déplacements. Ces paramètres sont à prendre en considération selon l'échelle du territoire (mise en place d'une trame viaire et piétonne primaire base d'un tissu lisible), selon l'échelle de la tranche (zone stratégique 9 ha) pouvant exprimer une image sensible de la nouvelle densité (15 logements à l'hectare actuel à 37 programmés). La qualité paysagère du site et de son environnement apparaît dans les différents aménagements (proximité des étangs, du Canal, des vignes et du végétal). Les diverses constructions dans la tranche (collectif, semi collectif, maisons individuelles à patio, maisons de ville, équipements, commerces de proximité, services, espaces publics) vont servir d'exemples pour l'élaboration des autres lots pour assurer une unité d'ensemble avec le centre ancien du village et pour constituer un véritable tissu urbain avec les quartiers limitrophes.