Succursale des laboratoires Dolisos

Succursale des laboratoires Dolisos
Auteurs : 
Publié par  : 
Montpellier : Ecole d'architecture Languedoc-Roussillon , 2005
Type de document : 
TPFE
 - Description matérielle : 
60 p. : ill. en coul., photogr., plans ; 21 x 30 cm
Langue du document : 
français
Résumé
Résumé : 

La réalisation du siège social d'une entreprise relève à la fois d'un choix technique qui vise à l'amélioration de ses performances et d'un choix logistique visant à la dynamisation de son image de marque. La construction d'un bâtiment comme reflet ne se limite donc pas à une simple analyse fonctionnelle. Ce travail propose ainsi la construction d'une succursale régionale pour les laboratoires homéopathiques Dolisos à Montpellier, sur un terrain (9800 m2) situé à Odysseum (est de la ville) bénéficiant de la proximité des différents réseaux routiers majeurs (autoroute, voie rapide), de l'aéroport et du centre ville. Le bâtiment regroupe 2 fonctions principales : des laboratoires de production et des bureaux auxquels vient se greffer un magasin pour regrouper l'intégralité du stock. L'analyse des diverses composantes a permis d'élaborer un cahier des charges architectural correspondant à "l'image corporate" donnant les grandes orientations pour l'enveloppe de la construction. Trois caractéristiques ont été retenues pour le concept architectural : l'hygiène, la simplicité et l'innovation. Réalisation d'un volume simple et rectiligne sur 1900 m2 de plancher laissant apparaître au travers des failles dans sa peau ses accès et ses deux fonctions (bureaux et laboratoire). Ses pignons cadrent sa fonction comme vitrine de la marque. Les façades latérales en marbre blanc se retournent sur le toit autour d'une ossature en béton pour constituer la cinquième façade permettant d'obtenir des espaces de travail aux ambiances baignées de lumière naturelles. Enfin, son socle vitré et en retrait lui permet de se poser avec légèreté sur son site, donnant à lire une façade basse au niveau du boulevard et une façade ouverte sur le paysage à l'est. Le talus aménagé en espalier (acier Corten), élément clé de l'assise, vient "glisser" sous ce volume. Le terrain est planté d'arbres bas sur une trame identique à celle du bâtiment et les voies de circulation sont également végétalisées.