Buenos Aires, tentative de réunification sociale

Buenos Aires, tentative de réunification sociale : au travers de la sensibilisation au patrimoine
Publié par  : 
Vaulx-en-Velin : Ecole d'Architecture de Lyon , 2005
Type de document : 
TPFE
 - Description matérielle : 
195 p.
Résumé
Résumé : 

"L'Argentin a la mentalité d'un client d'hôtel ; l'hôtel est le pays et l'Argentin est un voyageur qui ne se mélange pas aux autres. Si les gérants gèrent mal, s'ils volent et mettent de fausses inscriptions dans les livres de comptabilité c'est l'affaire du propriétaire de l'hôtel, et non des passagers, car dans un autre lieu les attendent leur future vraie maison, pour l'instant en construction [...]. Peut-être qu'un jour les Argentins nous nous convaincrons que cet hôtel de transit est notre unique demeure et qu'il n'y a aucune Argentine -visible ou invisible- nous attendant ailleurs."" (Marco Denevi). A partir de ce triste contexte -couplé des problèmes de crises économiques qui dévorent le pays depuis quelques dizaines d'années- après y avoir travaillé six mois, j'ai décidé de mettre en place une structure de sensibilisation afin que les individus se réunissent autour d'un thème qui les représente, qui reflète leur histoire et leur fierté oubliée. Ce thème est celui du patrimoine culturel argentin, en danger car sans protection officielle, définissant le passé et le présent, et aidant à l'expression future d'un peuple. Mon TPFE a ainsi consisté à la mise en place d'une double infrastructure de sensibilisation au patrimoine, avec une partie fixe dans un quartier dynamique de Buenos Aires et plusieurs parties mobiles circulant dans toute la ville, ouvertes aux discussions, rencontres, expositions, spectacles.".