Reconversion du grand-Hôtel-Dieu de Lyon

Reconversion du grand-Hôtel-Dieu de Lyon : un musée hospitalier, un centre de documentation et de conférences, un hôpital de proximité
Publié par  : 
Vaulx-en-Velin : Ecole d'Architecture de Lyon , 2004
Type de document : 
TPFE
 - Description matérielle : 
162 p.
Résumé
Résumé : 

Ce projet présente la reconversion de l'Hôtel-Dieu de Lyon, bâtiment construit entre le 12° et le 19°siècle, classé aux monuments historiques et compris dans la zone sauvegardée au patrimoine UNESCO de la ville. Dans un futur proche (2009), les Hospices Civils de Lyon envisagent de reconvertir ce site en hôpital de soins ambulatoires. Fermé à l'hospitalisation, d'importantes surfaces se libéreront en centre-ville. Actuellement, le bâtiment, très fermé sur l'extérieur, ne participe pas à la dynamique urbaine. L'objectif de ce projet était donc d'ouvrir le monument sur l'extérieur, afin de le faire interagir avec la vie lyonnaise mais aussi de lui donner un rayonnement international. Le quai Jules Courmont est entièrement repensé en liaison avec le fleuve et le bâtiment grâce au passage en trémie de l'axe Nord/Sud. Un passage est créé au rez-de-chaussée de l'Hôtel-Dieu permettant de créer une liaison entre l'avant et l'arrière du bâtiment. Il permet également d'inciter les piétons à pénétrer dans les cours intérieures du bâtiment. Des commerces sont également réinstallés dans les arcades au rez-de-chaussée de l'Hôtel-Dieu. L'intérieur de l'hôpital est entièrement repensé autour d'un thème : la médecine. L'hôpital de soins ambulatoires prend place dans la partie 19ème du bâtiment. Autour du cloître d'entrée datant du 17éme, un musée international de la médecine vient rappeler au monument son passé. Dans la partie centrale du 18ème, un centre culturel et de documentation fait la liaison entre l'hôpital et le musée. Des colloques et des conférences sont données autour de la médecine tandis que le centre de documentation regroupe les archives disséminées des Hospices Civils de Lyon. Ces trois pôles, bien qu'indépendants, fonctionnent en liaison les uns avec les autres et interagissent entre eux.