"Centre de ""resourcement"" spirituel et corporel à Benicàssim, Castellon (Espagne)"

"Centre de ""resourcement"" spirituel et corporel à Benicàssim, Castellon (Espagne)" : à la recherche du paysage intérieur...
Publié par  : 
Vaulx-en-Velin : Ecole d'Architecture de Lyon , 2005
Type de document : 
TPFE
 - Description matérielle : 
46 p.
Résumé
Résumé : 

Retraite dans la solitude, abandon du stress pour retrouver une conscience du corps, une forme de relaxation, la contemplation et la méditation. Ce projet a pour but de concevoir un établissement ouvert à tous où les visiteurs puissent se ressourcer. Le centre abrite des activités liées au soin du corps, des espaces de réunion , de création, de lecture et de méditation. Il intègre une série de parcours sensoriels dans la nature proche. L'âme du projet prend sa source dans le Parc Naturel du Désert des Palmiers. Les premiers à s'établir dans ces montagnes furent les frères carmélites au 17ème siècle. Depuis, deux monastères, une maison destinée à la retraite spirituelle et plusieurs ermitages ont été construits. Ce site, de par son paysage et son histoire évoque la spiritualité. Le projet cherche à s'implanter de façon respectueuse dans le site pour minimiser l'impact visuel en s'adaptant à la pente du terrain et en enterrant une grande partie du volume. Les parties enterrées sont éclairées par une série de patios qui rapprochent l'intérieur et l'extérieur.Trois murs principaux rappelant les constructions en pierre encore présentes sur le site structurent le bâti et les circulations. Le programme des deux bâtiments principaux destinés au bien-être corporel et à l'épanouissement de l'esprit, évolue du plus public (espaces de rencontre) au plus privé (espaces de méditation) au fil de l'ascension de la pente. Ce projet propose le dialogue entre architecture et paysage et entre architecture, corps et esprit.