Reconversion urbaine, architecturale et paysagère du site de la cartoucherie de Bourg-lès-Valence

Reconversion urbaine, architecturale et paysagère du site de la cartoucherie de Bourg-lès-Valence
Publié par  : 
Vaulx-en-Velin : Ecole d'Architecture de Lyon , 2005
Type de document : 
TPFE
 - Description matérielle : 
72 p.
Résumé
Résumé : 

Que représente le site ? Comment le reconvertir, le transformer ? Que reste-t-il de l'activité industrielle ? Pour des raisons de sécurité, la plupart des bâtiments de la cartoucherie d'Etat ont disparu et le site ne peut donc pas être envisagé comme un écomusée. Cet espace a besoin d'une activité urbaine pour revivre dans la ville. La mémoire et le monument existent : ces notions vont même être le moteur fédérateur d'un besoin important pour la commune de Bourg-lès-Valence : le besoin d'identité. Petit bourg situé près des berges du Rhône en dehors des remparts de la ville de Valence au début du siècle, proche de la campagne, il ne possède cependant pas d'espace vert et son bâti est dense. Les différents quartiers se sont crées sans réel lien. Ils ont tendance à vivre de façon autonome et le développement des lotissements sans réel plan d'urbanisme déploie la commune sur une grande superficie sans qu'il ne soit possible d'y trouver un espace public. Bourg-lès-Valence a aussi du mal à être identifiée comme commune a part entière et est plutôt assimilée au quartier Nord de Valence. Le bâtiment de la cartoucherie pourrait devenir un symbole pour la commune et représenter l'image de la ville. Cette image doit être publique. Dans cette optique, le choix d'une médiathèque a été motivé par plusieurs points : - Bâtiment public, accessible à tous. elle permettrait une appropriation du lieu par les Bourcains.- Lieu de conservation, elle permettrait ainsi de faire perpétuer plus facilement.dans ces murs la mémoire de la cartoucherie.- Enfin, les qualités mêmes du bâtiment espace/lumière sont compatibles avec ce programme. Le parc et la médiathèque répondent donc à un besoin d'équipement pour la commune. Ils valorisent un site en donnant une identité à la ville qui trouve ainsi un espace commun fédérateur.