Reconversion du site militaire de la caserne de Bonne à Grenoble

Reconversion du site militaire de la caserne de Bonne à Grenoble
Publié par  : 
Vaulx-en-Velin : Ecole d'Architecture de Lyon , 2005
Type de document : 
TPFE
 - Description matérielle : 
[30 p.]
Langue du document : 
français
Résumé
Résumé : 

Grenoble est une ville dont le développement a fortement été influencé par la présence militaire. L'occupation de son territoire engendrée par cette présence a contribué à conférer à la ville un aspect fragmenté, corollaire du franchissement successif des limites imposées par les enceintes militaires. Petit à petit abandonnés par l'Armée, les territoires libérés sont apparus comme déterminant pour régénérer le tissu urbain. Le site de la caserne de Bonne est à ce jour le dernier vestige du rayonnement militaire de la ville. Sur plus de 8 hectares, à l'articulation de secteurs de nature très différentes et en plein coeur de la ville, cet espace est la dernière grande opportunité pour la ville d'étendre son centre. Le projet consiste à valoriser la dimension historique du site tout en proposant un projet répondant aux exigences contemporaines. Il prend en compte les différentes échelles, en proposant d'abord un pôle sportif attractif à l'échelle de l'agglomération, grâce à l'extension du parc Hoche dans la cour d'honneur. Il tente également d'articuler le tissu d'hyper centre avec le tissu résidentiel, en exploitant et déclinant l'identité du parc sportif à l'échelle du quartier. Le tout avec le souci constant d'intégrer les nouvelles données du projet durable, respectueux de l'environnement. Le projet aborde également la question de l'attractivité résidentielle du centre ville en crise. Il donne des pistes de réflexion avec la proposition d'un nouveau type d'habitat HQE qui tente d'adapter les avantages de l'habitat pavillonnaire au tissu urbain.