Habiter les bas-ports de la Saône

Habiter les bas-ports de la Saône : colonisation de territoires urbains délaissés
Publié par  : 
Vaulx-en-Velin : Ecole d'Architecture de Lyon , 2005
Type de document : 
TPFE
 - Description matérielle : 
49 p.
Langue du document : 
français
Résumé
Résumé : 

"Ce travail personnel de fin d'études propose d'envisager les bas ports de la Saône comme un territoire possible de densification du centre ville suivant le principe construire là où on ne construit pas "". L'intervention se situe dans le 9ème arrondissement de Lyon. Choisir un "" territoire délaissé "", c'est d'abord inventorier les raisons de cette mise à l'écart de la ville à travers des données historiques et les caractéristiques de cette "" inhabitabilité "" actuelle. Le projet a volontairement cherché une occupation "" productive "" du site à travers un programme constitué d'habitations, de bureaux, de commerces, de transport en commun et de stationnement avec un parc relais pour proposer une alternative à la vocation "" ludique "" assignée aux berges et aux bas ports dans les projets actuels. Coloniser les bas ports, près du fleuve et au plus près des contraintes, c'est aussi une opportunité pour modifier notre manière "" d'habiter "". Le projet à chercher à tirer profit du mouvement du cours d'eau en imprimant son dynamisme aux logements. Deux typologies, l'une "" fixe "", l'autre "" mobile "" constituent un nouveau front bâti à échelle urbaine, appelé à se redessiner au gré des crues. Depuis les quais, des façades apparaissent et disparaissent, tandis que depuis les logements, les accès , les vues, les cadrages se redéfinissent, entrainés par le cours d'eau et ses caprices...""".